On aime… Chloé Saada et on l’interview

chloephotoRaconte nous un peu ton parcours.

J’ai fait une grande école d’art qui s’appelle Penninghen. A la base je ne viens pas du tout du monde de la cuisine et de la pâtisserie, je viens plutôt du monde de l’art et de la photographie de mode.

Il y’a 5 ans j’ai monté la marque Chloé.S un peu sur un coup de tête. Le cupcake venait à peine d’arriver, il n’avait pas encore eu sa place en France. Je suis en fait arrivée au bon moment.

Pourquoi deux cupcakeries à Pigalle ?

Il y’a plusieurs raisons. J’adore l’avenue Trudaine et j’ai vu ce magasin qui était en location, je ne pouvais pas ne pas le prendre ! Au début je cherchais plutôt dans le quartier du II ème mais je suis tellement fan de cette rue que je n’ai pas pu résister !

Ensuite, je ne vis pas très loin et je n’avais pas envie d’avoir une vie d’enfer à rouler en scooter à droite et à gauche toute la journée. C’est pratique de pouvoir passer les commandes de l’une à l’autre.

Enfin parce que j’aime bien ce quartier qui est assez marrant. Il a un côté très tumultueux, un peu sombre, populaire et en même temps hyper bobo, hyper artiste et hyper familiale. Il y’a une vraie dualité dans ce quartier et je l’adore. (Rires)

Tes bonnes adresses et tes bons plans ?

Je suis complètement fan de Jean-Francois Piège donc la meilleure adresse pour moi c’est le « Thoumieux« . Si vous avez la possibilité de manger au gastro en étage c’est à tomber par terre et la brasserie en bas est délicieuse aussi.

Il y’a Nüba qui est une terrasse où l’on se croirait loin de Paris, on peut y manger, faire la fête, il y’a des concerts… c’est vraiment sympa.

Il y’a plein de petits restos genre bistronomiques que j’aime bien, comme « Le Pantruche« , « l’Atelier Rodier » « Momoka » qui sont délicieux.

Si tu devais retenir un parfum, une ville, un homme, une femme, une devise et un objet ?

-Le parfum, je dirais N°5 de Chanel. Ce n’est pas celui que je porte mais c’est celui de Marilyn, du coup il restera toujours mythique ! (Rires)

-La ville c’est Tel Aviv car j’en suis totalement accro. Tout ce qu’on peut imaginer de l’Israël ne s’applique pas à cette ville. C’est une ville d’une liberté folle, autant sur la religion que sur la sexualité. C’est une ville un peu hippie et j’adore cet endroit.

-Il y’a beaucoup de femmes que je trouve incroyables mais là je pense à Simone Veil car c’est une femme qui a fait beaucoup pour les femmes.

-Un homme… un homme… Je ne sais pas. J’ai plus de mal à définir un homme que je trouve merveilleux qu’une femme. Ça doit être mon côté féministe ! Après on peut trouver Brad Pitt très beau ! (Rires)

– Comme devise : Quand l’appétit va tout va ! (Rires)

-Il y’a un objet que j’ai toujours sur moi. C’est un petit grigri que m’a fait ma grand-mère au moment où j’ai passé le BAC. C’est du fil rouge avec peut-être des herbes dedans, je ne sais pas exactement ce qu’elle a fait mais il est toujours dans mon porte monnaie et je ne peux pas m’en passer.

Tes projets et tes envies ?

En ce moment je suis sur la préparation d’un deuxième livre qui devait arriver pour début 2014 mais arrivera sûrement fin 2014. C’est un projet beaucoup plus pharaonique que le premier avec beaucoup d’intervenants extérieurs donc ça prend plus de temps que le précèdent.

Je veux aussi continuer sur mes deux cupcakeries. Je n’ai pas envie d’en ouvrir d’autre pour le moment, j’aime bien mes deux !

J’écris aussi des projets télévisuels. C’est en cours tout ça.

Question de Morgane Enselme : J’adore les Ferrero Rocher, penses tu pouvoir faire un cupcake à ce goût et l’appeler le Mogow ?

Il n’y a pas de souci, on peut le faire totalement !

Question de Bérengère Krief : Je sais qu’à toi aussi on offre souvent des Cupcakes sous toutes formes, est ce que tu as une vitrine chez toi pour les ranger ?

En fait je dois avouer que quasi tous les cadeaux Cupcakes qu’on m’offre sont dans une boîte à chaussures sous mon lit ! (Rires) J’en mets pas mal dans les boutiques aussi. Avant j’avais une petite étagère pour les mettre chez moi mais maintenant il y’en a trop.

 

4 réflexions sur “ On aime… Chloé Saada et on l’interview ”

  1. Article très sympa. Chloé ne change pas, toujours aussi sympathique. J’aime beaucoup ses deux cupcakeries, même si j’ai un petit faible pour la première. C’est là que j’ai mangé mes premiers cupcakes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s