On aime… Jérôme Anthony et on l’interview.

jeromeanthonyphoto

Raconte nous un peu ton parcours.

Ah la vache on remonte dans la jeunesse là ! (Rires).
Je suis issu d’une famille de commerçants, j’habite Nancy et j’ai toujours voulu faire comédien ou chanteur. Mais dans les années 80, est arrivée la radio FM et j’ai adoré ça ! Il y avait tout ce que j’aimais : la comédie et la musique donc j’ai fait ça pendant des années et des années et j’y ai vraiment trouvé mon compte.

Puis un jour, par hasard, j’ai eu la chance de participer à la séquence « jeunes talents de chanteurs » dans l’émission « Sacrée Soirée », j’ai dégommé un candidat toutes les semaines, c’était un peu du genre « Nouvelle Star » etc. J’y suis resté toute une saison et suite à ça, beaucoup de gens du métier savaient que je faisais surtout de la radio et on m’a proposé de faire des émissions de télé. J’ai quand même sorti un disque dont je ne me suis pas occupé en fait, c’est Barbelivien qui me l’a fait d’ailleurs et tout de suite après j’ai fait beaucoup de télé, RTL 9, Disney Chanel…Jusqu’au jour où on m’a proposé de co-animer la « Nouvelle Star » avec Benjamin Castaldi. Je suis resté sur M6, j’ai fait le « Morning » et plein d’autres émissions et j’en fait encore aujourd’hui.

Quelle est ton expérience professionnelle la plus marquante ?

Je pense qu’on part tous sur la même ligne de départ après on a tous une envie très forte ou peut-être même un don, pour les animateurs je ne pense pas. Pour moi le talent ce n’est que du travail, je travail pas mal, disons que j’enchaine les tournages, je tourne beaucoup donc ça me permet d’avoir un rapport avec l’animation qui est assez naturel. Dès qu’on me propose des trucs j’accepte car je me dis que ça va être sympa.

Et ma meilleure expérience c’est les rencontres que je fais, quand j’ai rencontré Gérard Louvin et qui m’a proposé de faire des émissions, de participer à « Sacrée Soirée », il n’avait aucune raison de le faire, maintenant c’est un ami de longue date, ça fait vingt ans qu’on se connaît. Moi qui suis à la base un petit animateur radio de province pour moi ça reste un truc pas normal, je croisais Dave sur des plateaux maintenant on est devenus très copains et on collabore sur pleins de choses, on fait même un peu de musique ensemble, c’est quelqu’un que j’adore.
J’ai beaucoup de super rencontres comme ça.

Donc dans ce métier là ce qui m’intéresse le plus c’est clairement les rencontres, de personnes publiques et souvent des anonymes avec qui on partage des moments sympathiques.

Dans tous les programmes que tu animes, as-tu une préférence ?

J’adore animer « Séduis moi si tu peux », le programme que l’on a fait avec W9 j’ai eu un réel plaisir et quand j’ai vu le résultat j’étais super content car j’étais inquiet de le voir, je n’avais pas envie que ça soit vulgaire, grossier ou tapin. Là j’ai accepté car c’est avec des gens en qui j’ai confiance et Pierre Guillaume Ledan, directeur des programmes de la chaîne est un excellent pote donc j’y suis allé et j’ai bien fait car on a bien trouvé le curseur. Je voulais garder mon identité, comme je suis d’habitude et comme je ne touche pas les fesses des filles comme ça, il n’y a aucune raison pour que je le fasse à la télé (Rires).

Cette émission rentre dans le cadre de celles que j’aimerai faire plus tard, c’est-à-dire des émissions de variété, de choses comme ça.

En fait tout ce que je fais, j’aime le faire globalement.

Quelle émission aimerai-tu faire ?

On m’a déjà posé cette question il n’y a pas longtemps et franchement rien ne m’est venu !

Aujourd’hui quand je regarde la télé, j’aimerai avoir le talent de Ruquier,  de Drucker mais je ne crois pas l’avoir, en tout cas je n’aurai pas l’audace d’aller proposer un programme de ce niveau là à mes patrons.
Par contre, quand j’étais gamin j’adorais faire « Avis de recherche », « Fa SI LA chanter », etc.

Aujourd’hui à la télé rien ne me rend dingue, c’est très formaté. Le talk-show je trouve ça super mais je sais que je ne saurai pas le faire car à un moment j’aurai un manque. En fait on me donne des émissions où je dois mettre en valeur les anonymes, je dois les gérer et réussir à les mettre en valeur, ça c’est un exercice que j’aime bien. Mais j’adore aussi les artistes.

Si tu devais nous citer un parfum, un homme, une femme, une ville, un objet et une devise ?

Un parfum : Habit Rouge de Guerlain car c’est ce que je mets depuis mes quinze ans, je trouve qu’un parfum c’est comme une montre, une identité, alors un jour tu changes et puis tu le garde longtemps.

Un homme : Il y en a plein, je vais rester dans le milieu professionnel, je lis son bouquin en ce moment et c’est un homme qui me fascine c’est Michel Drucker, quand je l’entends faire une interview à la télé ou à la radio, il dit des trucs que je ressens et il les dit tout haut, que ce soit des angoisses etc… Et je me rends compte que même à mon niveau, tout petit, c’est les mêmes angoisses et puis on a les mêmes origines; quand il parle de ses parents, ça me rappelle mes grands-parents et arrières grands-parents.

Une femme : dur ! J’aimerai citer quelqu’un d’exemplaire, de courageux mais je ne vois pas… Mère Thérésa ? La pauvre elle n’a jamais vu le loup…(Rires). J’ai personne qui me vient en tête en fait !

Une ville : Nancy, ma ville, j’y ai mes enfants, ma famille là-bas, tout est basé sur cette ville dont mon planning. Je concentre tout mon travail quand je suis à Paris et je m’en vais chez moi pour ne pas devenir fou car ici les gens sont fous, il y a un espèce de stress permanent qui te prend comme ça ! Je n’ai jamais posé mes valises à Paris en fait.

Un objet : mon portable, c’est le prolongement de ma main, c’est tout le monde pareil mais ça me permet de travailler plus vite, d’être efficace, mais aussi ça me stress et m’empêche de dormir. Maintenant quand les gens t’envoient un mail si tu ne reponds pas dans les trois heures, c’est que t’es un « came »… moi je m’oblige pas à le faire car je m’en fous de ce que les gens pensent de moi mais c’est devenu un réflexe qui n’est pas bien et oui je suis devenu accro au portable, j’adore être en connexion avec tout le monde.

Une devise : alors moi je dis toujours que je suis patient mais déterminé. Mais la vérité c’est que je ne suis pas du tout patient, je n’aime pas que ça traîne, et je ne suis pas déterminé au point d’avoir les dents longues, quand j’ai commencé dans le métier j’ai débuté avec Jean-Pierre Foucault et il disait toujours « il faut dix ans pour être connu du jour au lendemain » et je n’avais pas du tout envie d’entendre ça, donc ça c’est la patience et déterminé il me dit à propos de ça « il ne faut pas prendre de place, il faut faire sa place ».
C’est pour ça que c’est long en fait et moi je n’ai jamais pris la place de personne, j’ai fait mon trou tout seul de Nancy et je suis très fier de cela et étonné à la fois. Je me dis que je suis une grosse imposture en fait ! Plus tard je me ferai démasquer sera le mieux et c’est ça la vérité vraie (Rires).

Toi qui côtoie beaucoup de monde dans le milieu, as-tu eu des coups de cœur particuliers pour des personnes ?

Oui mais très régulièrement.

Il y a des gens que j’adore qui m’ont déçu oui, puis à l’inverse il y a des gens avec qui je ne pensais pas avoir d’atomes crochus et avec qui j’ai des liens importants maintenant. Mais j’essaie de ne pas trop fréquenter les personnes du métiers parce que je suis attiré bêtement par les producteurs, les gens qui fabriquent, j’ai beaucoup d’admiration pour ces gens là et puis j’aime bien l’histoire de la télé donc j’aime bien tous les vieux en fait. Je rencontre des animateurs très sympa, je rencontre des gens qui font de la musique, plutôt des anciens, toujours pareil.

Quand je les rencontre ça me fait énormément plaisir mais il y a des gens avec qui au premier abord je pourrai avoir des affinités pour plein de raisons et avec qui ça ne marche pas , c’est décevant mais ce n’est pas très grave !

Tes bons plans et tes bonnes adresses ?

Je ne sors pas beaucoup mais par contre à Paris, je n’ai pas d’endroits particuliers car j’aime aller chez un peu tout le monde.

A paris, j’ai quand même trois endroits de prédilection, j’en ai plein : ma cantine c’est Shwartz’s, il y en a trois sur Paris mais moi je vais celui situé au Trocadéro au 7 avenue Eylau dans le XVIème, c’est un resto de sandwich new-yorkais.

J’ai une autre cantine un peu plus ambiancée, c’est le Café Chic, rue Faubourg Saint-Honoré dans le XVIIIème, c’est sympa, un esprit lounge, détendu et il passe de la musique des années 80 et il y a une terrasse chauffée toute l’année, l’hiver tout le monde est rouge (Rires)

Puis j’aime bien l‘hôtel Costes, pas tout le temps hein mais de temps en temps qui se situe dans le 1er arrondissement de Paris, au 239-241 rue Saint-Honoré

En fait, je n’aime pas les restaurants avec les cloches, la bonne bouffe ça ne m’intéresse pas, je préfère une bonne décoration, des gens sympa, j’aime bien quand c’est un peu ambiancé.

Tes projets et tes envies ?

Mes projets sont pour la plupart en ce moment à l’antenne, il y a d’autres projets en cours mais pour l’instant on ne m’a pas donné confirmation.

Là j’ai quelque chose qui me tient vraiment à cœur, j’ai travaillé pendant trois ans sur un compte pour enfants, c’est une bible musicale pour les enfants mais c’est un peu comme si les personnages de la Bible déboulaient dans « Toy Story ».
En fait c’est une petite fille qui ouvre la Bible, elle lit trois lignes et elle plonge dans une malédiction et tous les personnages débarquent dans sa chambre les uns derrière les autres. Adam et Eve c’est Michel Angelo et Natasha St Pier, Noé c’est Hugues Aufray, après t’as Delpêche, Dave, les Gipsy King, etc.

Il y a dix artistes comme ça, ils jouent la comédie et chantent. Cela sortira le 25 novembre partout et j’en suis très fier parce que je l’ai porté, inventé, co-écrit et écrit les textes de sept chansons sur les onze donc je suis vraiment fier de porter ce projet !

Une réflexion sur “ On aime… Jérôme Anthony et on l’interview. ”

  1. Pour Anthony
    Par pitié respecte mes oreilles, ne pourrais-tu pas faire les liaisons lorsque tu annonces les prix ( exemple 10 € diseuros 20€ vinteuros ) etc qu’est ce que ce serait sympa
    Merci d’avance pour mes vieilles oreilles
    Guy Jagueneau en Vendée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s