On aime… Ambrosia Parsley et on l’interview

photo ambrosia parsley interveiw

Tell us a little bit about your background ?
Raconte nous un peu ton parcours.

I grew up in Southern California, in the Valley, in Reseda. My mother had 4 brothers and sisters and my father had 5 brothers. My father and his brothers moved from West Virginia to The San Fernando Valley, in California.

My mother was a wild brat and was living in Venice beach. They all together became best friends (this pack of 10 people). They were like werewolves, they had big crazy hair, fur coats, drove motorcycles. They were very funny, very musical and very sweet.

When I was 25 years I moved to NY and I’ve been here for a long time ! 

J’ai grandi en Californie du Sud, dans la Valley à Reseda. Ma mère avait 4 frères et sœurs et mon père 5 frères. Mon père et ses frères ont déménagé de la Virginie de l’Ouest vers la vallée de San Fernando (en Califonie).

Ma mère était une sale-gosse un peu sauvage et vivait à Venice Beach. Ils sont tous devenus meilleurs amis, une bande de 10 potes. Ils vivaient comme une meute avec des longs cheveux, des manteaux de fourrure, conduisaient des motos, etc. Ils étaient très marrants, très attachés à la musique et très touchants.

A 25 ans j’ai déménagé vers New York et j’y suis maintenant depuis un long moment !

 

How did you get (involved) into music ?
Comment as-tu commencé dans la musique ?

My mother’s mother played in a musical, she was this wild character named Suzane. She taught me how to sing all the old songs from the 20s 30s 40s…

My grandfather was the bartender in a pizza place across the street who had a piano player and a banjo player and I sang with them and then they moved me to a bigger pizza place that was closed to Hollywood and I used to sing every sunday with a banjo band. So that’s where I started singing and I never stopped from then.

Then I was in choirs, I liked doing that. I was in 7 different choirs same time. I was going around joining churches just to join their choirs. I was 13-14 years old.

Then I started to write things I then decided I wanted to be a song writer.

La mère de ma mère jouait dans une comédie musicale, un personnage étrange qui s’appelait Suzane. Elle m’a appris à chanter toutes les vielles chansons des années 20, 30 , 40… 

Mon grand-père était barman dans une pizzeria de la rue qui avait un joueur de piano et de banjo. J’ai chanté avec eux puis on a bougé vers une plus grosse pizzeria qui était proche d’Hollywood et j’y chantais tous les dimanches avec le groupe de banjo. Donc c’est comme cela que j’ai commencé à chanter et je n’ai depuis jamais arrêté.

Ensuite j’ai été dans des chorales, j’adorais ça. J’étais dans 7 différentes chorales en même temps. Je parcourais les différentes églises juste pour y joindre leur chorale. J’avais 13-14 ans.

Ensuite j’ai commencé à écrire des choses. Et c’est après que j’ai décidé que je voulais être auteur de chansons.

 

Why did you decide to go solo ?
Pourquoi as-tu décidé faire une carrière solo ? 

I didn’t really go solo, I sort of changed the perception of what we were doing.

Duke has always been a friend for me in a way because I was very shy and I didn’t ever want to be called my name. So I loved my band members and I thought “just give it a band name ! ”.

We were together for a very long time and we toured for a very long time and we made a lot of records together. It ended up to be a big collective of people, not just me and Duke and Danny.

Duke and I no longer work together but we love each other very much.

George the drummer died when I was pregnant with Lucius. So it didn’t feel respectful to call it Shivaree anymore. At least people sort of knew my name so I could use that for a sort of career I had left.

Je n’ai pas vraiment décidé de faire une carrière solo. J’ai en quelque sorte changé la perception de ce que nous faisions.

Duke a toujours été une amie pour moi parce que j’étais très timide et je n’ai jamais voulu que l’on m’appelle par mon prénom. Donc j’aimais les membres de mon groupe et je me suis dit « trouvons un nom de groupe ! ».

Nous avons été ensemble longtemps and nous avons fait des concerts pendant longtemps, et beaucoup de disques ensemble. Cela a créé une sorte de gros collectif, pas juste Duke et Danny.

Duke et moi ne travaillons plus ensemble mais on s’aime très fort.

George le batteur décéda quand j’étais enceinte de Lucius. Après cela je ne trouvais pas respectueux de continuer de s’appeler Shivaree. Et comme les gens connaissaient en quelques sortes mon nom, je me suis dit que je pouvais l’utiliser pour continuer le reste/la suite de ma carrière.

 

Tell us about your album « Weeping Cherry ». What are the flavours, the topics you dealt with, etc. ?
Parle-nous de ton album « Weeping Cherry ». Quelles sont les sonorités, les thèmes abordés etc ?

It’s mostly about dead people. My dead friends. I kind of run into death for a few years. They’re mostly songs about them.

There are songs about sin and redemption. The price that you pay for things.

Ça parle principalement de gens morts. Mes amis décédés. J’ai été confronté à des morts pendant quelques années… C’est principalement des chansons sur eux.

Ce sont des chansons sur le vice et la rédemption. Le prix à payer pour certaines choses…

 

Benjamin Biolay contributes for one of the song of your album. How did you guys meet ?
Sur cet album, Benjamin Biolay s’invite comme musicien sur une de tes chansons. Comment votre rencontre s’est passée ?

We met a long time ago in Paris. I think that was at the backstage at his sister’s show.

He’s one of those people in my life I met and we just immediately felt like siblings. From this moment he’s been a dear friend.

He’s so fun to work with. He’s just lovely, beautiful singer, great musician, shitty drummer but I love him ! (lol)

Nous nous sommes rencontrés il y a longtemps à Paris. Je crois que c’était en coulisses d’un concert de sa sœur. 

C’est une de ces personnes dans ma vie que j’ai rencontré et avec qui nous avons tout de suite été proches. Depuis ce jour, c’est un ami très proche.

C’est super de travailler avec lui. Il est charmant, très bon chanteur, grand musicien, un batteur pourri mais je l’adore ! (rires)

 

Did you meet memorable people during your career? A special memory ?
As-tu fait une rencontre professionnelle marquante ? Un souvenir ?

Sure ! Yeah ! A lot of memorable people and incredible musicians. I was very lucky to be able to work with lot of kinds of interesting musicians in NYC. I met people I would never thought I would ever access to. Hanging out with these guys is always blowing my mind and make me feel very lucky.

Bien sûr ! Oui ! Beaucoup de personnes marquantes et d’incroyables musiciens. J’ai été très chanceuse de pouvoir travailler avec plein de sortes de musiciens intéressants à NYC. J’ai côtoyé des personnes que je n’aurais jamais pensé rencontrer un jour. Avoir été avec ces personnes me fascine toujours et me fait sentir très reconnaissante.

 

What songs are you listening to currently ?
Tes coups de cœur musicaux du moment ? 

I’ve been listening to « Abandoned Luncheonette » from Hall and Oates. I’m listening to that record over and over again for a couple of weeks.

I am also binging on Dionne Warwick and Randy Newman and that new Joan As Police Woman and Miles Davis in a silent way.

J’écoute en ce moment « Abandoned Luncheonette »de Hall and Oates. J’écoute cette chanson en boucle depuis quelques semaines.

Je suis aussi pas mal sur Dionne Warwick et Randy Newman et le nouveau Joan As Police Woman et Miles Davis quand j’ai besoin de calme.

 

You contributed to Kill Bill OST with your old band Shivaree. Can you tell us about ?
Avec Shivaree, ton ancien groupe, vous avez participé à la bande annonce du film Kill Bill. Peux-tu nous en parler ?

I never met Quentin Tarantino.

I was cooking dinner at my kitchen up in the country and the phone rang.  A lady asked me if she could have the permission to use my song. I was like “yeah sure !”. “Ok thanks !”. “Alright you’re welcome!  Bye ! See you later !” That was it ! (lol)

Je n’ai jamais rencontré Quentin Tarantino.

J’étais en train de faire à manger dans ma cuisine à la campagne quand le téléphone a sonné. Une dame m’a demandé si elle pouvait avoir les droits d’utiliser ma chanson pour le film. J’ai dit « Ouais, bien sûr ! » « Ok merci ! » « Parfait, au plaisir ! A la prochaine ! » Et voilà ! (Rires)

 

Do you have recommended places or things to do ?
Tes bonnes adresses ?

There’s a couple of pizza places in New York. I’m a “Joe’s” girl, that’s the correct pizza to have and we gonna have that !

In New York I like to go to « Earth Room« . I like going to the MOMA.

In L.A. I like hanging in San Fernando Valley because that’s where my family’s from.

But L.A. gives me the nerves cause I hate driving there, so I stay planted in the weird parts of the Valley.

Il y a plein de resto de pizza à New York. Je suis très « Joe’s Pizza », pour moi c’est la pizza parfaite, et c’est ce que nous allons manger tout à l’heure.

A New York j’aime aller à « Earth Room« . J’aime aller au Musée d’Arts Modernes (MOMA).

A Los Angeles j’aime me balader dans la vallée de San Fernando parce que c’est là d’où est ma famille.

Mais L.A. me rend folle car je déteste y conduire, donc je reste dans les quartiers et les endroits bizarres de la vallée. 

 

Could you tell us a fragrance, a man, a woman, a city, an item, a motto that you like ?
Peux-tu nous citer : un parfum, un homme, une femme, une ville, un objet et une devise ?

Fragrance : Cut Grass. Water evaporating on the concrete. The smell of the Valley

A Man : Just one ? It’s impossible !

A Woman : I used to have a crush on Jessica Simpson but when she was chubby, not when she was skinny.

A City : Paris. It’s my favorite place to go !

An Item : My watch. I always have my watch and 2 rings, without it I don’t know which way to walk.

Motto : “I’ll do it ! ”.

Parfum : L’herbe coupée. L’eau qui s’évapore sur le béton. L’odeur de la Vallée (San Fernando Valley)

Un Homme : Juste un ? Impossible !

Une Femme : J’ai eu un faible pour Jessica Simpson mais quand elle était un peu rondouillette, pas quand elle est devenue maigre.

Une Ville : Paris. C’est ma ville favorite !

Un objet : Ma montre. Je porte toujours ma montre et 2 bagues. Sans elles je suis perdue !

Devise : « Je vais le faire ! ».

 

What are your projects and plans for next ?
Quels sont tes projets et envies ? 

I’m writing a bunch of new songs. I’m finishing the Xmas EP with Holly Miranda (she’s like my little sister) and Chris Maxwell.

I’m working with Angela Mc Cluskey, writing some songs with her.

J’écris plein de nouvelles chansons. Je suis en train de finir un EP de Noël avec Holly Miranda (elle est comme ma petite sœur) et Chris Maxwell.

Je travaille aussi avec Angela Mc Cluskey, j’écris des chansons pour elle.

 

Credit photo :  Lucius ! 😉

Article rédigé par Offblink

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “ On aime… Ambrosia Parsley et on l’interview ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s