On aime… Adrien Lemaitre et on l’interview

adrien lemaitre
@Ludovic Baron

Ce soir, comme tous les vendredis depuis de nombreuses semaines, retrouvez sur TF1, l’hebdo de Secret Story 8. La semaine dernière nous vous proposions de découvrir une interview de Benjamin Castaldi.
Aujourd’hui, c’est Adrien Lemaitre, l’animateur de l’After qui répond aux questions !

Comment faites-vous pour tenir jusqu’à plus de 00h pour prendre l’antenne ?

Il y a beaucoup de maquillage  et beaucoup de lumière sur le plateau (Rires).
Quand on a la chance d’animer un beau programme comme ça et de s’éclater on ne peut pas se plaindre. Les journées sont longues et dures mais on est tellement une bonne équipe et on aime tellement ce qu’on fait. Puis cette année on est servis par un superbe casting.
Les cernes s’effacent en venant ici !

Est-ce que vous ressentez du stress avant de monter sur le plateau ?

Il y a toujours dix petites secondes de stress mais une fois sur le plateau ça part. Ca fait maintenant quatre saisons que je suis là donc c’est un peu la maison., on est entre nous, il y a de bonnes équipes, c’est cool. C’est la grande famille Secret Story !

Vous êtes combien à travailler sur les sujets ?

Il y a une partie production artistique avec les producteurs on fabrique toutes les séquences qui vont aller à la suite, on appelle ça des stimulis, c’est les actions que l’on va faire faire aux candidats en direct.
Il y a une deuxième partie qui est toute la partie image avec une vingtaine de personnes qui s’occupent des sujets que vous voyez pendant l’hebdo et dans l’after.
A titre d’exemple on démarre le mardi jusqu’au vendredi pour fabriquer 12 à 15 sujets qui seront diffusés dans l’émission.
Il y a 3/4 derushers qui regardent toutes les images et en fonction des images que l’on a, on essaye de trouver des histoires et des liens entre celles-ci.
C’est un gros puzzle géant qu’on assemble toutes les semaines.

Aujourd’hui les sujets comme « Amours Secrets » sont très attendus du public.

Au début c’est dur d’assumer une parodie des candidats sur TF1, on y a donc été doucement.
Il y en a qui le prenne mieux que d’autres, ça dépend des caractères mais ils savent bien qu’il faut savoir rire de soi-même quand ils participent à ce genre de programme.
On a vu que ça prenait peu d’ampleur sur les réseaux sociaux, on a levé le curseur et maintenant on regarde les réactions des gens et on ajuste en fonction.
C’est génial car Twitter est devenu l’applaudimètre de la télévision.
On a remarqué par exemple que pour « Amours Secrets » il faut que l’on caricature réellement les candidats, on tire donc au maximum sur un des traits de leur caractère pour faire les histoires.
C’est la même personne qui fait toutes les voix, il s’appelle Guillaume.

Le freeze a cartonné il y a 3 semaines, comment Endemol fait pour trouver de nouvelles idées ?

C’est à la base un travail de six mois. On est 3/4 à travailler avec les équipes de la quotidienne et on s’inspire d’un tas de choses. On s’inspire également des « Big Brothers », de ce qui se fait à l’étranger.
Secret Story est quand même le premier format qu’on a créé en France donc on essaye d’innover à chaque fois.
On prend cette émission avec un max de rigueur et de sérieux mais surtout, on s’amuse !

Comment faites-vous pour qu’il n’y ai pas de fuite avant une nouvelle saison ?

Jusqu’à 2 jours avant le lancement, il n’y a que 10 personnes de confiance qui connaissent les secrets.
Ce qui est toujours assez compliqué avec les équipes, c’est notamment lors des réalisations des portraits des candidats, les journalistes ne doivent pas connaître le secret. La moindre fuite pourrait remettre en question la soirée de lancement.

Quels sont les critères de sélection au casting ?

C’est une alchimie précise mais tous les profils sont envisageables. On va tout d’abord chercher des secrets forts, drôles et sociétaux.
On va chercher des types de personnes qui vont s’entendre avec d’autres typologies.

Vous avez d’autres idées pour la suite de l’aventure ?

Oui, des surprises vont arriver ! 

Merci à Emilie RosRémi Prieur et Julien Piraud pour leur participation à cette interview.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s