On aime… La comédie musicale Cats en France

 

final_cats

Si vous êtes comme moi, vous avez la petite vingtaine (oh ça va, je vous vois lever les yeux au ciel) et vous avez peut-être eu la chance de voir Cats à la fin des années 80 quand le spectacle a été joué à Paris… Et oui, j’avais alors une dizaine d’années… Vous voyez bien, la vingtaine je vous disais.

Trêve de plaisanterie, je gardais des images très fortes en tête mais j’aurai été bien incapable de raconter l’histoire ou même de fredonner le tire phare. Il y a quelques jours, j’ai assisté à la présentation « presse » de ce musical qui sera joué à Mogador à partir du 1er octobre.

Et là, ce fut une vraie madeleine de proust… Les costumes, les maquillages, la musique, tout m’est revenu d’un coup avec un plaisir intense.

Cette présentation a également été l’occasion de rafraîchir ma mémoire et de me rappeler quelle était la fabuleuse histoire de Cats.

Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les chats Jellicle se réunissent pour leur grand bal. Leur sage et bienveillant chef, le Vieux Deuteronome, choisit celui qui pourra entrer au paradis de la félinosphère pour renaître dans une toute nouvelle vie Jellicle.

Les magnifiques poèmes de T.S Eliot, admirablement mis en musique par le célèbre compositeur Andrew Lloyd Webber, raconte cette histoire qui n’en était pas une au départ… La mythique chanson «Memory» vous emportera dans l’univers de T.S Eliot. En revoyant les costumes, j’ai compris pourquoi ma mémoire d’enfant avait imprimé ces images. Vous serez en effet subjugué par leur beauté ainsi que celle des maquillages et des décors, la puissance et la grâce des chorégraphies servies par une troupe à vous couper le souffle.

Là où Cats se démarque des autres spectacles musicaux, c’est qu’il reprendra à l’identique la mise en scène de la nouvelle production londonienne, revisitée par l’équipe créative originale : le metteur en scène Trevor Nunn, la chorégraphe et metteur en scène associée Gillian Lynne, le scénographe John Napier et le compositeur Andrew Lloyd Webber.

Pour prendre toute la mesure du phénomène Cats, gardez en tête que ce musical a été joué dans 300 villes, traduit en 15 langues, récompensé par 7 Tony Awards® et 2 Olivier Awards®

Au total, c’est près de 73 millions de spectateurs à travers le monde qui ont vu ce show depuis 1981, date de sa création.

Et je ne saurai trop vous recommander de très vite prendre vos billets, car je suis certaine qu’il se jouera à guichets fermés ! Et vous pourrez, dans 20, 30 ou 40 ans raconter que oui ! Vous y étiez !!! 🙂

scène_cats

 

cats_extrait

 

 

Une réflexion sur “ On aime… La comédie musicale Cats en France ”

  1. J’ai vu 5 fois Cats à Londres, dont l’avant dernière et la dernière représentation en 2002 (après 21 ans sans interruption!) – alors évidemment que je vais me précipiter pour voir cette comédie musicale à Paris. J’ai trop hâte !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s