On aime… A love you

image2

« Si Leonardo DiCaprio avait demandé son Facebook à Kate Winslet, Titanic n’aurait pas été identique ! » dixit Manu, personnage du film A Love You. Et c’est pas faux… En 2015, faire un long métrage qui parle de romantisme et de rencontres en occultant les réseaux sociaux, c’est gonflé ! Mais ils l’ont fait… Et bien fait.

Je suis cette fille qui pourrait se contenter de deux films dans sa vidéothèque : Dirty Dancing et Les Gazelles. Donc quand la projection d’A Love You nous a été proposé, j’ai sauté sur l’occasion. Aussi parce que si je ne m’endors pas dans une salle de cinéma c’est que le film en vaut le détour, et croyez-moi j’ai le sommeil facile !

Donc forte de ces deux arguments, munie de mon smartphone (collectionneur d’application de rencontres), de mon cœur d’artichaut et de ma copine Barbara, je m’engouffre dans la salle sombre bien décidée à aimer ou détester A Love You (pas de demi-mesure sinon c’est pas du jeu).

Début du film proche d’un Very Bad Trip à la française… Lendemain de soirée trop arrosée chez Fred, ambiance chaos… Ok je souris mais je grimace aussi, de peur du déjà-vu. Puis Manu débarque avec un message sur le bras lui donnant rendez-vous à Avignon  le soir même. Ce message, c’est la nana avec qui il a fini la nuit qui lui écrit, il ne connaît pas son nom mais est persuadé qu’il s’agit de la femme de sa vie. Il essaie donc de convaincre Fred de descendre à Avignon retrouver l’inconnue de son c… oeur ! « L’amour c’est prendre le train sans billet ! » C’est avec cette phrase que Manu m’a séduite, enfin… Que le film m’a attrapée par le col et ne m’a plus lâchée.

Vous vous doutez que la virée de Manu et Fred va vriller et que rien ne va se passer comme prévu. Mais ce que vous ne savez pas et que je ne vous dirai (presque) pas c’est que vous ne pourrez pas dire à la fin du film « j’m’en doutais ».

J’ai ri, j’ai souri, j’ai serré mon foulard (je n’avais pas emmené mon coussin au ciné), j’ai fait cette tête de nana de 16 ans qu’on assume pas à 33 et j’ai applaudi chaleureusement à la fin de la projection en lâchant un « Bien joué les gars ! ».

a_love_you_de_paul_lefevre

Alors non ce n’est pas un film de meuf ! En tous cas pas « qu’un » film de meuf. Les hommes de la salle ont appris la notion du « bon timing », ont certainement insulté Manu pour sa démarche romantique puis se sont demandé « Je le ferai moi ? » ou « Mais pourquoi je ne le fais pas ? ».  Car avant tout A Love You c’est un film de potes, un film de vie ! Pas un film à message, et ça Paul Lefevre et Antoine Gouy le revendiquent et rien que pour ça, merci messieurs ! Ce film c’est un moment de vie, un beau roman d’amitié (Elsa et Glenn Medeiros si vous me lisez), une captation d’émotions (mais pas « cul-cul » l’émotion) et soyons honnêtes c’est 1h30 durant laquelle tu peux te rincer l’œil 😉

A Love You tu peux aller le voir : en couple, entre potes, mais aussi avec ton plan du moment. Le film pourrait même servir de test à ton 1er RDV Tinder ou Happn pour savoir quelles tournures vont prendre les choses (si vous testez, racontez-moi surtout).

A ma question « Y aura-t-il une suite ? », Paul Lefevre répond qu’il ne sait pas encore mais que le titre est tout trouvé : A Love You 2.
(A Love You Two, tu l’as ? I Love You Too quoi ! Bref, je savais que retranscrire cette vanne allait être compliqué…).

Je ne sais pas si je vous en ai trop dit ou pas assez, en tous cas j’ai hâte que le film sorte en DVD pour rejoindre ma vidéothèque à côté de mes deux collectors.
En attendant, filez au ciné prendre votre dose de vie à partir du 24 juin !

PS : Si Luc Besson et moi-même croyons en ce film, ce serait dommage de s’en priver…

Paul Lefevre et Antoine Gouy
Paul Lefevre et Antoine Gouy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s