Archives pour la catégorie Spectacles

On aime… La comédie musicale Cats en France

 

final_cats

Si vous êtes comme moi, vous avez la petite vingtaine (oh ça va, je vous vois lever les yeux au ciel) et vous avez peut-être eu la chance de voir Cats à la fin des années 80 quand le spectacle a été joué à Paris… Et oui, j’avais alors une dizaine d’années… Vous voyez bien, la vingtaine je vous disais.

Lire la suite On aime… La comédie musicale Cats en France

On aime toujours autant… Le spectacle de Jarry Atypique !

affiche_spectacle_jarryAtypique, c’est le nom du spectacle de Jarry, qui se joue en ce moment du jeudi au samedi soir à L’Européen, petit théâtre proche de la place de clichy.

Nous avons eu la chance de nous y rendre il y a quelques jours… Pour ne rien vous cacher, ce jour là était un jour sans pour vos bloggeuses favorites 🙂 Et bien, sachez qu’en sortant, nous avions retrouvé le sourire pour de nombreux jours. Lire la suite On aime toujours autant… Le spectacle de Jarry Atypique !

On aime… le nouveau spectacle d’Elisabeth Buffet

buffet

L’humoriste découverte en 2005 remporte le titre de « Révélation comique française » au festival Juste pour rire de Montréal. En 2008, elle présentera le gala d’ouverture de Juste pour rire de Nantes aux côtés de Florence Foresti et c’est en 2010 qu’elle se produit sur scène avec son one woman show intitulé « Seule dans sa culotte ». En 2011, elle intègrera Europe 1 pour présenter sa chronique dans On va s’gêner. Elisabeth Buffet est de retour sur scène pour son tout nouveau spectacle : « 100% inédit. Tout est neuf, sauf elle »

Lire la suite On aime… le nouveau spectacle d’Elisabeth Buffet

On aime… le nouveau spectacle d’Arnaud Tsamere

arnaud t'samere splendid

Il parait que la société rigole trop. Vous ne nous croyez pas ? Pourtant, une étude américaine d’une université de Californie révèle que depuis janvier 2012, un être humain sur terre rit en moyenne 15 à 16 heures par jour.
Arnaud, s’estimant lui-même responsable de cette dérive, recevant même des messages du type « Arnaud, du rire tu nous en as donné pour quelques années, on n’en peut plus, propose-nous autre chose », va aller avec ce nouveau spectacle contre sa nature comique. 

En parlant de la personne qu’il connait le mieux : lui ! Et ce déclic lui est venu en regardant un programme de pêche à la télé : quoi de plus chiant que quelqu’un qui parle de lui ? Rien. Sauf si cette stratégie se retourne contre lui et provoque l’effet inverse : vous faire rire. C’est là tout le talent d’Arnaud et c’est vraiment réussi.

Dont acte ! Ce spectacle qui est co-écrit par François Rollin, Arnaud Joyet et Arnaud Tsamere, est très drôle contrairement à ce que voudrait nous faire croire l’humoriste.
Ce dernier donne beaucoup d’énergie sur scène pour nous convaincre et mettre en situations ses choix, ses anecdotesses points de vues, mais aussi ses personnages, et crèent même des happenings avec le public. Réparer le décor sur scène ? Pas de problème, Arnaud est là !  Se déguiser d’une façon hilarante et encombrante ? Idem ! Du rire à vous faire grimper non pas au rideau mais au baldaquin ! On en redemande !

Et vous honnêtement, préférez-vous aller voir un excellent humoriste dans la salle mythique parisienne telle que le Splendid ou un comédien raté dans une salle toute pourrie en province ? On est d’accord ! Et si vous n’aimez pas ? Vous n’avez qu’à aller vous faire rôtir le cul ! 
Le spectacle « Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels » d’Arnaud Tsamere, c’est du mercredi au samedi à 21h30 au Théâtre du Splendid – 48 Rue du Faubourg Saint-Martin dans le 10ème arrondissement de Paris.
C’est très drôle, ça fait du bien et c’est à consommer sans modération. Quoi de mieux pour se d’étendre qu’une soirée entre amis ou en amoureux après une bonne journée de travail, trop longue et pas si fun ?

Le spectacle sera joué jusqu’au 25 avril, puis en tournée dès le mois de mai pour le bonheur de tous ! Attention donc amis parisiens, car il serait dommage de louper Arnaud et de devoir parcourir la France pour voir son show.

A noter qu’il animera prochainement une nouvelle émission de parodies sur TF1, produite par Arthur. Lui qui a été repéré dans l’émission télé de Laurent Ruquier « On n’demande qu’à en rire ».
A suivre donc de très près… Pour se faire et pour connaitre l’actualité du comique, nous vous invitons à vous rendre sur son site internet.

Et pour retrouver tous nos articles sur les spectacles que nous aimons c’est par ici, qu’il faut vous rendre. Vous y trouverez forcément votre bonheur entre spectacles comiques, comédies musicales, concerts, toutes les pièces à Paris … Et même des spectacles présentés sur Broadway.

En attendant et pour en revenir à notre sujet principal, c’est à dire le nouveau spectacle d’Arnaud Tsamere, nous vous invitons à découvrir la bande annonce de celui-ci, ci dessous :

Article rédigé par Seb de Sansure

On aime… Titoff et on l’interview

Titoff

 

Peux-tu nous parler un peu de ton spectacle ?

Ce spectacle est une alchimie entre mes anciens sketchs et les derniers spectacles plus en stand-up et c’est vraiment un show à part entière pour moi.
Je raconte beaucoup d’anecdotes qui se sont vraies. En 15 ans j’ai changé et la société aussi et ça créé des enchaînements qui vont tellement bien ensemble.
C’est génial 15 ans plus tard d’être encore attendu et de prendre toujours autant de plaisir. Je sors vidé de scène car je me donne à fond. L’accueil est bon et bientôt je pars en tournée.

 

Parlons un peu de « Danse avec les Stars ». Tu as de suite accepté ce projet ?

J’avais refusé les années précédentes car je ne savais pas trop sur quel pied dansé et que j’avais des tournages. Mon producteur a pensé que ça pourrait être bien car quand je fais les choses, je les fais à fond et donc j’ai foncé car j’etais libre à ce moment là, au final il avait raison car j’ai adoré. C’est une émission qui a une super image et c’était une super expérience.
Je l’ai fait comme-ci je faisais un film ou une pièce de théâtre et que je devais donner l’illusion au maximum que j’étais un danseur. J’ai fait du mieux que j’ai pu.

 

Comment ton corps a vécu toute cette danse ?

Ça fait un bien fou ! Et puis maintenant quand je fais dans un mariage, un baptême… Je sais que je vais pouvoir faire danser les gens et ça ce n’est pas rien ! Je suis la coqueluche des taties !

 

Quelles ont été les retombées suite à l’émission ?

C’est plus la nouvelle génération qui a appris à me connaitre. J’ai commencé il y a déjà quelques temps et quand à 25 ans je suis arrivé sur Paris ça a été très vite. Ensuite j’ai fait un break de 5 ans et du coup ceux qui ont 15-20 ans aujourd’hui ne me connaissaient pas vraiment.
Avant l’émission sinon tout allait bien pour moi et je retiens plutôt l’expérience personnelle même si je suis content que cette nouvelle génération puisse me connaitre.

 

Si tu devais nous citer un parfum, un homme, une femme, une ville, un objet et une devise ?

Un parfum : J’étais fous du parfum Narciso Rodriguez. Je suis très sensible au odeurs et c’est moi qui choisis les parfums de ma femme. Ça fait 20 ans que je porte Pi de Givenchy. 

Un homme : Richard Anconina dont je parle dans le spectacle.

Une femme : Ma mère.

Une ville : Marseille. Rome aussi car c’est une ville extraordinaire et qui est belle partout. C’est un Disneyland historique.

Un objet : Mon smartphone car c’est l’objet le plus utile et le plus utilisé.

Une devise : « J’ai décidé d’être heureux parce-que c’est bon pour la santé » de Voltaire.

 

As-tu un coup de coeur au théâtre en ce moment ?

Oui, « 15 ans de scène » de Titoff, pour moi le spectacle à voir ! (Rires)
Sinon je suis allé voir la comédie musicale « Raiponce et le prince aventurier » à L’espace Cardin et franchement c’était super. Les comédiens sont super et c’est génial de passer un bon moment en famille.

 

Qu’elles sont tes bonnes adresses Parisiennes ?

Le restaurant où je vais régulièrement s’appelle le « Who’s Bar« . On y mange très bien, les gens sont sympas, il y a de la musique le samedi soir avec un DJ, c’est un endroit super.

Il y a également le Stresa, qui est une restaurant gastronomique italien. C’est tenu par des gens que j’ai connu à Marseilles quand j’étais petit. Ce n’est pas pour toutes les bourses mais on y mange très bien.

Et pour finir le restaurant La Gioia qui est celui du VIP Room. On y pense pas tout le temps mais la nourriture est à tomber par terre. Jean Roch est un mec super et ce restaurant est vraiment un bel endroit avec un beau bar et ça fait vraiment restaurant de nuit.

 

On aime… Le spectacle de Titoff « 15 ans de scène »

titoff 15 ans de scène tournée affiche

Cela fait maintenant 15 ans que Titoff a fait ses premières salles parisiennes, le début d’une jolie carrière.
Pour fêter cet anniversaire comme il se doit, Titoff revient sur scène et entremêle anciens et nouveaux sketchs.

Il faut dire qu’en 15 ans les choses ont bien changé et lui aussi. Prenez cela en compte, son énergie débordante et vous aurez une petite idée de ce spectacle.

Nous avons pu le découvrir lorsqu’il était à Paris et nous avons adoré. Ce n’est pas la première fois que nous avions la chance de la voir en spectacle et déjà à l’époque nous avions beaucoup aimé.

La salle est conquise et comment ne pas l’être ?
Titoff est de ces personnes qui donne tout sur les planches et qui n’hésite pas à mouiller la chemise. Il nous amuse de situations vraies ou chacun se reconnaîtra ou reconnaîtra surement des gens de notre entourage.
Les rires s’enchaînent et il n’y a pas une seconde de répit dans ce one man show qui vous fera oublier votre quotidien pour vous plonger dans l’univers déjanté de Titoff.

Voici les dates de la tournée de ce spectacle :

– samedi 17 janvier : Brunoy (91)
– vendredi 23 janvier : Bischheim (67)
– samedi 24 janvier : Jonzac (17)
– Les 27, 28 et 29 janvier : La Rochelle (17)
– jeudi 5 février : Enghien les Bains (95)
– vendredi 6 février : Palavas (34)
– samedi 7 février : Nîmes (30)
– vendredi 13 février : La Ciotat (13)
– samedi 14 février : Rognac (13)
– jeudi 19 février : Lille (59)
– samedi 28 février : Deauville (14)
– samedi 7 mars : Chaponnay (69)
– jeudi 12 mars : Ussel (19)
– vendredi 13 mars : Merignac (33)
– vendredi 20 mars : St Jean de Maurice
– vendredi 27 mars : Sat (Rognac)
– vendredi 17 avril : Cap D’Agde (34)
Pour réserver vos places, rendez-vous ici. En attendant nous vous invitons à découvrir la bande annonce :

On vous en parle… le spectacle « How to become parisian in one hour ? »

olivier giraud

Ce spectacle est présenté comme étant le guide de survie dans la jungle parisienne, nous nous devions donc de vous en parler. « How to become Parisian in one hour ? » met en scène Olivier Giraud.

C’est après avoir travaillé aux Etats-Unis quelques années qu’Olivier revient à Paris et décide de monter ce spectacle dont le titre est assez éloquent. En sortant de la salle vous connaîtrez tous les secrets des parisiens à travers leur comportement.

Attention tout de même car ce show est en anglais. What ? Hé oui mais ne vous inquiétez pas le spectacle est visiblement très compréhensif pour les plus frenchies et les spectateurs ont juste l’impression d’être totalement bilingue lorsqu’ils sortent de la salle. La vidéo que nous vous mettons à la fin de cet article vous permettra de vous rendre compte de la facilité de compréhension. Les expressions d’Olivier Giraud font pour beaucoup à cette compréhension d’ailleurs, bravo à lui.

Plus de 250 000 personnes sont déjà venus rires du comportement des habitants de notre belle capitale et vous même vous en êtes un, nul ne doute que vous vous reconnaîtrez à certains moments !

Alors si vous aussi vous souhaitez savoir comment comprendre les parisiens  ne vous posez plus la question et allez voir « How to become Parisian in one hour ? ». Le spectacle se joue les vendredis et samedis à 19h et le dimanche à 18h, au Théâtre des Nouveautés se situant au 24 boulevard Poissonnière dans le IX ème arrondissement Parisien, of course ! 

Voici un petit avant goût en vidéo pour voir un extrait de ce qui vous attend pendant ce spectacle.

 

 

On aime… Le spectacle Love Circus

lovecircus

 

Nous avons eu la chance d’être invitées aux Folies Bergères  pour découvrir le spectacle Love Circus, nous n’avons pas été déçues, bien au contraire !

Un spectacle dans un très beau décor où chansons, numéros de cirques et chorégraphies se mêlent. le tout, intégré à une histoire émouvante portée par des personnages attachants et drôles.
Deux sœurs extravagantes dirigent une revue inspirée des arts du cirque. Le retour de leur 3ème sœur va bouleverser leur vie.

Ce fût réellement une belle surprise pour nous, un spectacle original qui a une belle tram. Les personnages sont très bons et on s’attache à chaque personnalités. Les acrobates sont surprenants et très forts. Entre celui qui saute super haut grâce à son trampoline, un autre qui jongle parfaitement bien, un qui se suspend à une poutre par la force des bras, etc.

Les tubes de chansons d’amour sont repris tout au long du spectacle. Les voix des artistes sont époustouflantes.
La mise en scène est géniale,elle est signée Stéphane Jarny. Les costumes très beaux, un super spectacle visuel. Rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de voir sur Paris.

Vincent Heden est épatant dans son rôle d’Ombre, fantôme du cirque, Alexandre Faitrouni, le cousin est drôlissime. Les trois sœurs ont des voix qui se mélangent très bien., Maximilien Philippe, finaliste de The Voice 3 vous surprendra avec sa voix rauque et maîtrisée.  Les danseuses raviront les hommes !

Un super moment pour les oreilles et les yeux.

Les jeudis et vendredis à 20h, le samedi à 17h et 21h, et le dimanche à 17h.
C’est jusqu’au 11 janvier 2014 alors vous savez ce qu’il vous reste à faire : achetez vos places ici. Les Folies Bergères sont au 9 rue Richer dans le IX ème arrondissement de la capitale.

Découvrez des extraits de cette comédie musicale :

On vous en parle… La comédie musicale « Le Bal des Vampires »

le bal des vampires affiche

Après « La Belle et la Bête« , c’est la comédie musicale « Le Bal des Vampires » qui s’est installée au Théâtre Mogador. Avant tout, voici un peu l’histoire de cette comédie musicale :

 » Dans un petit village, dont les habitants sont terrifiés par une étrange présence, Sarah, la fille de l’aubergiste, est soudainement enlevée. Alfred, transi d’amour pour elle et le professeur Abronsius partent à sa recherche. Elle est retenue au château du terrifiant Comte Von Krolock dont les deux voyageurs parviennent à retrouver la trace.
Mais ils découvrent vite que le château abrite des buveurs de sang.
Les vampires sortent de leurs tombes, le bal peut commencer… « 

Cela fait maintenant 17 ans que cette comédie musicale se joue pour un total de 12 pays. Ce sont déjà plus de 7 millions de spectateurs qui ont pu découvrir cette comédie musicale qui se la joue assez rock ! Cette comédie musicale a été créée à Vienne en 1997 et est tirée du film de Roman Polanski Le Bal des vampires. C’est d’ailleurs Roman Polanski qui s’est occupé de la mise en scène du spectacle.

Malheureusement nous n’avons pas accroché avec la musique du show mais nous ne sommes pas forcément très fan à la base de la chanson « Total Eclipse of the Heart » de Bonnie Tyler, ceci expliquant peut-être cela.
Pour se rattraper, la comédie musicale nous a offert quelques rires. Les personnages sont drôles et nous avons beaucoup aimé celui du professeur qui reste notre chouchou du spectacle.
Nous avons trouvé les décors sublimes et vraiment très bien fait. Ils permettent une véritable immersion dans l’histoire et l’arrivée du cimetière est particulièrement bluffante, tout comme l’auberge qui tourne sur elle même ou la crypte. Chapeau bas pour les décors qui marqueront les esprits.
Les costumes à la fois classes et sanglants sont extrêmement réalistes et on a vraiment l’impression de voir de vrais vampires (oui on sait que ça n’existe pas !).
Certaines des chorégraphies nous ont vraiment impressionné dont une avec des portés assez folles, on aurait limite peur pour la danseuse !

Si vous souhaitez réserver vos places pour une soirée sanglante, rendez-vous sur le site internet du « Bal des Vampires ». Vous y retrouverez également plus d’informations sur le spectacle qui se joue jusqu’au 31 janvier 2015 au Théatre Mogador situé au 25 rue Mogador dans le IXème arrondissement à Paris.

On a aimé… Le concert « Echos de la Vallée du Vent »

Lundi dernier se déroulait dans le cinéma Gaumont Opéra un concert un peu spécial mais tout aussi magnifique, rendant hommage à l’univers du grand réalisateur Hayao Miyazaki. C’est à travers plusieurs medley (12 pour être plus précis) réinterprétés par le Neko Light Orchestra que nous (re)découvrons les magnifiques mélodies d’une dizaine de films des studios Ghibli, composées par entre autre Joe Hisaishi. On retrouve d’ailleurs plusieurs petits Totoro sur scène, mais aussi énormément de noiraudes dissimulés un peu partout!

1557369_583852028408221_6616599296518113265_o

Ce sont donc 8 musiciens et 1 chanteuse sur scène qui enchaînent les mélodies avec un talent incroyable, avec aussi une pointe d’humour, pendant plus de 2 heures !
Voici la liste du groupe aux fameuses perruques bleues:

Neko Nico (piano & clavier)
Norieh (Chant lead)
Sally (violon, piano, chœurs)
Thomas (violoncelle, piano)
Alex Mc Fly (guitare, chœurs)
Flo (basse, percussion)
Jean (percussions, piano, chœurs)
Seb (batterie & percussions)

Pauline (Harpe)

Vous pourrez donc entendre Nausicaa de la Vallée du Vent, Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro, Arrietty ou encore Kiki la petite sorcière.
Tout enchaîne merveilleusement bien, et on en redemande ! Chaque musicien occupe un espace bien précis dans la troupe, et chaque instrument est donc important dans ce genre de groupe.

10714092_583851655074925_6404282334754135235_o

Entre chaque mélodies, vous pouvez aussi admirer de superbes dessins réalisés par Cassandra Martineau qui viennent ornementés les mini films à l’écran. Nous avons eu la chance d’avoir dans le public certains doubleurs français qui ont salués la salle ce soir là, comme Adeline Chetail (Arrietty, Kiki, Nausicaa), Florine Orphelin (Chihiro), Anne Ludivik (Sorcière Yubaba) et bien d’autres ! D’ailleurs certains ont participé en posant leur voix sur les intros de certaines mélodies.

Mais place à la musique, voici un petit extrait filmé par nos soins, le générique de fin de « Le vent se lève »